Retour

Philipp Zeller, nouveau directeur régional de GPP

30/04/2018

C'est en fin d'année dernière que Philipp Zeller a été nommé directeur régional de Global Personal Partner (GPP) pour la région bâloise, où il a la responsabilité de trois Business Units - Global Kader Personal, Global Medical et Global Personal Partner - qui viennent d'être inaugurés. L'objectif, à terme, est de faire de la cité rhénane l'un des principaux pôles de l'enseigne alémanique de Interiman Group.

Philipp Zeller, vous êtes le nouveau directeur régional de Global Personal Partner (GPP) pour la région bâloise. Dans quel contexte avez-vous pris vos fonctions? 

La situation économique dans la Suisse du Nord-Ouest peut être qualifiée de très stable. Nous bénéficions d’un trend positif et d’une croissance marquée dans les secteurs de l’énergie et de la logistique. Si la région a certes fait les gros titres de la presse au moment où des entreprises comme ABB ou General Electric ont réduit la voilure, nous restons résolument positifs pour 2018. Le recul constant du chômage atteste d’ailleurs le formidable dynamisme de cette zone englobant les cantons de Bâle-Ville, Bâle-Campagne et Argovie. Conséquence: la pénurie de main-d’œuvre qualifiée en est dès lors exacerbée, ce qui pourrait freiner le développement économique, mais c’est une chance pour GPP qui adopte une attitude proactive et dispose d’outils de recrutement performants.

Comment s’organise la présence de GPP à Bâle?

Nous disposons de trois Business Units – Global Kader Personal, Global Medical, Global Personal Partner – qui sont chacun actifs dans leur secteur d’activité. L’équipe se compose de cinq collaborateurs, et, d’ici à l’été prochain, nous aimerions étoffer le team chargé du placement fixe et temporaire des cadres et des spécialistes des nouvelles technologies et des services RH. A terme, le but est d’avoir à Bâle un total de huit consultants.

Quels objectifs vous êtes-vous fixés pour cette année?

Ils portent bien entendu sur le développement de nos ventes, mais ils ne se résument pas à la seule dimension financière. Dans le cadre de notre présence à Bâle, nous souhaitons nouer des liens étroits avec les opérateurs de la région et contribuer à l’essor à long terme de leurs activités. C’est pourquoi nous donnons beaucoup d’importance à l’aspect des nouvelles technologies, aujourd’hui incontournables, notamment à travers la gamme complète de services HR que nous offrons à nos clients. L’idée est de nous profiler comme les interlocuteurs privilégiés des candidats et entreprises pour toutes les questions de Content Marketing et Social Recruiting, et d’asseoir notre réputation de spécialiste en la matière.

Quel bilan tirez-vous depuis le début de l’année?

GPP s’est développé de manière très positive en dépit d’un contexte marqué par une concurrence vive. Le plus réjouissant est de voir que nous avons pu lancer avec succès de nombreux projets et que la collaboration avec les autres Business Units du groupe nous a permis de croître rapidement. Sans compter que de nombreux projets sont en gestation.

Quels sont les principaux défis qui vous attendent?

Nous souhaitons accroître notre part de marché dans les placements temporaires. Dans ce contexte, le savoir-faire, le réseau national et les outils de recrutement de GPP n’en sont que plus importants. Surtout pour le placement temporaire au niveau du management, par exemple lorsqu’une entreprise a besoin d’un profil qualifié (responsable des ventes, chef de projet, etc.) pendant six à douze mois. C’est dans ce créneau, entre autres, que nous allons mobiliser nos forces, afin d’être en mesure de répondre aux besoins du marché.

Quels sont ces besoins, justement?

Nous sommes d’avis que la demande concernera à l’avenir, encore plus qu’aujourd’hui, les profils spécialisés et les postes de direction. Cette tendance reflète les changements qui sont à l’œuvre dans la société, aussi bien au sein des entreprises qu’auprès des travailleurs, pour qui la flexibilité joue un rôle important. Nous sommes attentifs à ces changements sociétaux et nous nous préparons à les accompagner avec nos équipes.

A travers Interiman Group, GPP dispose d’un réseau national de succursales. En quoi cette présence dans toute la Suisse est-elle pour vous un atout?

C’est une grande chance pour nous de faire partie d’une structure présente à l’échelle du pays, et qui est devenue le quatrième opérateur helvétique dans le domaine du placement fixe et temporaire. Les entreprises clientes comprennent les avantages concurrentiels d’une enseigne qui couvre non seulement toutes les régions linguistiques, mais aussi tous les secteurs d’activité. Et, à titre personnel, c’est un honneur de participer au développement du groupe.

Décrivez-nous en quelques mots votre parcours professionnel.

Avant d’être nommé au 1er décembre 2017 directeur régional de GPP pour la région bâloise, j’ai occupé plusieurs années le poste de Head of Sales & Business Development pour une entreprise spécialisée dans la conception de logiciels destinés au secteur des RH, dont j’ai été responsable de la stratégie et du développement international tout en supervisant l’organisation, la distribution et l’implémentation du produit. Auparavant, j’ai travaillé pendant 10 ans comme chasseur de tête, avec comme spécialité le recrutement de cadres de niveau intermédiaire et supérieur et de dirigeants. Une expérience qui m’a permis de développer un important réseau, et de m’occuper notamment d’outplacement et de talent management. Quant à mes débuts, ils ont eu lieu dans une start-up à succès active dans le secteur du textile que j’ai créée et dirigée à la suite de ma formation achevée en 1990. 

News liées

Hotelis développe l'offre E-learning

30/04/2018 - Depuis son lancement début 2017, l'offre E-learning de Hotelis a reçu un accueil enthousiaste. Aujourd'hui, le spécialiste du placement fixe et temporaire dans les métiers de l'hôtellerie-restauration renforce son équipe avec l'arrivée d'Audrey Bonvin-Dechoux et Ana Lisa Domingos ...

» Plus d'infos

Bellinzone rejoint le réseau de Abici Personale

30/04/2018 - Abici Personale inaugure une nouvelle agence dans la capitale du Tessin, où l'équipe dirigée par Stefania Borsato est active dans l'industrie, la construction et un secteur tertiaire boosté par l'afflux de touristes. Une manière pour l'enseigne tessinoise de développer ses ...

» Plus d'infos